lundi 21 novembre 2016

Fais de moi ton serviteur, ton souffle, ton âme.


0 amour, ô amour pur et profond, sois ici, sois maintenant,
Sois tout ; les mondes se dissolvent dans ta splendeur immaculée et infinie,
Tu fais briller de frêles feuilles vivantes d'un éclat plus grand que les froides étoiles :
Fais de moi ton serviteur, ton souffle, ton âme.

RÛMI.

 Pour aller plus loin :
Cf. chapitre 22, page 647 
Le Livre tibétain de la Vie et de la Mort,
Nouvelle édition augmentée, Le Livre de Poche

Invitation à la contemplation

Quelle image utilise le Bouddha, lorsqu'il nous exhorte à un autre type de doute, plus « noble » que le doute nihiliste de notre époque et qui nous ouvre réellement à la vérité ?

Aucun commentaire: