jeudi 16 octobre 2014

Motivation, pourquoi parcourir une route seul ou accompagné ?

Rencontre du Premier et Dernier Type,
Evasion pour retourner à la Source des sources,
Réaliser par un moyen extérieur que le But est Le Chemin lui-même et toute sa teneur....

Au départ, ne me sachant pas atteinte par la SEP, j'envisageais de faire un large voyage-pèlerinage bouddhique chrétien œcuménique sur les premières traces du Bouddha historique (Shakyamouni), suivi d'un pèlerinage tibétain sur les traces du second Bouddha historique (Padmasambhava), puis un pèlerinage Japonais (les 88 temples), (l'Asie du Sud Est à voir avec les moines de la forêt, le Vietnam à voir avec sœur Kong de TNH ?) et revenir en passant par la Mecque, les moines derviches et les  maîtres Soufi très proches du Dzogchen (la tradition du Bouddha Primordial, 3900 ans AJC), puis les moines orthodoxes et autres chrétiens, et des rives du Jourdans juqu'à voir la chrétienté réconciliée, réconcilier tous les peuples à Jérusalem, et laisser les religions imploser d'elles mêmes pour voir fleurir la réalité de la bonté originelle d'Amour, de Compassion, de Joie et de Sagesse en Équanimité.

Rencontrer entre autres, les élèves des écoles d'Alice's project en Inde, et je comptais associer Marseille Espérance à ce projet.

Mais sans le savoir, la SEP étant là mais ignorée, je n'ai, de ce fait, jamais eu les moyens de réaliser aucun voyage seule et en couple c'est devenu difficile économiquement (donc je ne suis allée nulle part en dehors de l'Italie pour rencontrer avec une sœur de Vajra notre Précieux maître commun, et n'ai pu voyagé que lorsque on m'a proposé de m'amener et me loger et quasiment tout prendre en charge, je suis une vraie Kushali (mendiante vagabonde en sk), aussi m'engager à préparer cette route pour et avec le Café SEP de l'APF13 de Marseille, est donc pour moi une gageüre, un défi sachant que ne ne suis jamais arrivée à aller ne serait-ce jusqu'à Aix ou Aubagne etc depuis que je suis "bloquée" à répétition (ce que je croyais avant d'avoir la SEP diagnostiquée).

Mais, rien ne me limite, Comme Diego : lol je suis libre dans ma tête, et dans mon cœur, aussi, je l'ai déjà réalisé de l'intérieur, en me disant que "ce n'est pas important, se projeter mentalement peut suffire" (je fais bien des saddhanas pour réaliser l'éveil, les tantras intérieurs et secrets sont très efficaces), sur ce plan je sais que je peux aller très loin et tout transcender et que bref, "à la retraite on verra".

Mais, je ne sais pas plus et, encore moins que la majeure partie des travailleurs valides de mon âge, et qui plus est que ceux/celles handicapés qui ont souvent manqué au travail pour raison médicale avant d'être diagnostiqué, si retraite il y aura et ce qu'elle nous permettra de faire (peut être rien du tout, si encore il nous restait la capacité de bloguer etc).

Retour sur la terre de ce pèlerinage qui est devenu plus simplement "Compostelle" ce qui est déjà un très gros morceau mais que des personnes en fauteuil ont déjà réalisé : 

Pour l'heure d'ici le prochain café SEP je vais tâcher (toujours sans rien promettre)  de :

  • 1. re-contacter Bernadette, ou Josianne, Josette, ânière sur le chemin de Compostelle qui a déjà de l'expérience pour m'indiquer notamment : le budget nécessaire pour le voyage, les étapes etc
  • 2. contacter les Diocèses concernés, Marseille espérance, les diverses associations qui aident les personnes handicapées à faire un pèlerinage (les lister avec leur contacts nom, tel, e-mail, d'ici le prochain café SEP)
  • 3. établir la carte large, puis une carte plus petite pour un séjour qui ira jusqu'à l'Hérault maximum, pour commencer maximum jusqu'à la Sainte Baumes, ou dans le Carmel e Ste Thérèse près du Mont Ventou (si j'ai pas rêvé, rechercher leur blog).
  • 4. élaborer les contours d'un voyage similaire qui pourra être réalisé sur un parcours non spirituel de prime abord et de le roder avec des points de chute comme ceux qui existent pour le pèlerinages déjà réalisés.
  • 5. créer un groupe de discussion "Café SEP" sur Skype afin que les personnes qui ne peuvent venir au Café SEP mensuel car elle ne peuvent sortir de chez elle ou sont à l'hôpital puissent se joindre à nous les 1er vendredi du mois à Marseille (et autres jours dans d'autres antennes APF du 13) si elles le souhaitent, et le peuvent le roder de manière à ce qu'il devienne un groupe de discussion privé et un blog privé "Café SEP APF13 en route vers Compostelle". Privé = "amis et famille autorisés par le groupe".
  • . voir combien nous reviendrait un numéro d'appel "3613" (si déjà pris voir quel 36** nous conviendrait) pour : Café SEP APF13 Marseillais, Café SEP de France.
Nota : le 3613 correspond à une molécule toxique aux usa, mais en France sur le site de l'Assemblée Nationale on trouve :
 N°3613
_____
ASSEMBLÉE NATIONALE
CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958


mdr car c'est pas une blague ! faut vraiment en changer alors (c'est un thème qui revient souvent lors de campagnes électorales). Mortel comme numéro d'appel, qui dit mieux ??? 

Bref, je dois contacter Lyon's Club ou Rotary Club. Et en attendant j'ai les coordonnées de la direction diocésaine des pèlerinages de Marseille à contacter.

Personnes concernées, pour commencer avec un voyage test du Café SEP APF13 Marseillais (groupe test du premier) :
 
4 personnes atteintes de SEP (2 en fauteuil, 2 en battons nordiques) et
6 personnes valides (1 médecin, 1 kinésithérapeute, 1 Infirmier(e), 1 religieux(euse), 2 aidants)

et qui veut venir bénévolement nous suivre et aider librement, 
tous amicaux et motivés par  cette route d'un point de vue spirituel, culturel ou sportif. Groupe Equipé de 3 Randolines (1 pour chaque personne en fauteuil, et 1 partagée par les malades marchant).



Aucun commentaire: